7/4/2022
13/4/2022

La croissance de la zone euro mise en difficulté avec l’inflation

L’accélération de l’inflation dans la zone euro n’est plus à démontrer, les chiffres parlant d’eux-même depuis quelques mois (cf notre dernier article sur le sujet : la zone euro fait face à une inflation record, la BCE réagit). Cette situation généralisée pose désormais la question de l’avenir à court terme de la zone, en termes de croissance. La possibilité d’une récession à partir de l’été n’est pas à écarter.

En mars, avec la guerre en Ukraine, l’augmentation des prix de l’énergie a fortement accélérée (+44% sur un an). Un phénomène renforcé avec les sanctions européennes affectées à la Russie. Selon Eurostat (institut européen de statistiques), les prix à la consommation ont augmenté de 7,5 % sur un an dans la zone.

Ces changements ont pour effet de réduire le pouvoir d’achat des ménages. Et même si les gouvernements européens proposent des mesures de soutien du pouvoir d’achat face à l’envolée du prix des hydrocarbures, cela ne semble pas suffisant. Alors qu’on envisageait une reprise de l’activité économique après la pandémie, cette hausse des prix, accompagnée de la baisse de moral globale des européens avec l’offensive russe en Ukraine, remet en cause cette projection. Elle peut décourager les achats des consommateurs et les investissements des entreprises. Il n’est donc pas sûr que l’épargne accumulée pendant la crise du Covid soit dépensée, et conduise à un phénomène de récession.

Source :

élément décoratif turquoise

Repensez les métiers du financement multipartenaire avec KLS

Vous souhaitez échanger avec l’équipe ou obtenir des compléments d’information sur KLS et ses produits ?