1/3/2022
1/3/2022

La France, bonne élève du financement durable

En Europe, les financements durables ont connu une progression significative de 89% en 2021, en atteignant les 749,8 milliards d’euros. Parmi ces financements, la France trouve une place de leader, avec plus de 150,2 milliards d’euros d’obligations dédiés à des projets ESG (green et social bonds) et à des crédits et obligations à impact, selon l’Association for Financial Markets in Europe (AFME). Le pays se positionne donc en bon élève, en arrivant devant l’Allemagne (environ 100 milliards d’euros) et le Royaume Uni (un peu plus de 80 milliards d’euros).

Plus précisément, en 2021, le drapeau tricolore a augmenté de 33% ses émissions d’obligations directement dédiées à des projets ESG par rapport à 2020, ce qui représente 98,7 milliards d’euros. Par ailleurs, il a émis 51,6 milliards d’euros de crédits à impact, soit une hausse de 64% par rapport à 2020. Enfin, 12,6 milliards d’euros ont été dédiés à des obligations à impact, une première pour le pays.

En ce qui concerne l’Europe, le montant de l’ensemble des obligations durables représente 20,2% des obligations émises en 2021. Les prêts à impact quant à eux représentent 25,4% de l’ensemble des crédits syndiqués aux entreprises.

Source : Option Finance, février 2022

élément décoratif turquoise

Repensez les métiers du financement multipartenaire avec KLS

Vous souhaitez échanger avec l’équipe ou obtenir des compléments d’information sur KLS et ses produits ?