25/6/2021
12/7/2021

L'humain au centre de la campagne de notation de la Banque de France

La campagne de notation des entreprises 2021 de la Banque de France est lancée avec un millier d'analystes répartis sur le territoire avec pour mission de mettre à jour la cotation des entreprises, comme le rapportent Les Echos. Un indicateur censé refléter leur capacité à tenir leurs engagements financiers sur une échelle d'un à trois ans, et leur donner accès aux financements à un coût plus ou moins élevé. Les banques affirment que la plupart des entreprises visées ont traversé la crise sanitaire et les contraintes d'activité sans dégât, mais certains secteurs devraient faire l'objet d'un traitement au cas par cas, notamment pour l'aéronautique, la restauration, le tourisme, l'hôtellerie et l'évènementiel. Pour les banques, l'exercice est d'importance si elles veulent troquer une dette d'entreprise de qualité contre des liquidités de la BCE. Concrètement, les bilans 2019 sont bons quand ceux de 2020 portent les traces de la crise ; l'enjeu pour les analystes—qui cumulent 2 fois plus d'entretiens qu'à l'accoutumée—sera cette année de savoir lire au-delà de ce yoyo des chiffres. Il semble donc clair que c'est l'aspect humain et le qualitatif qui feront la pertinence de cette campagne de notation 2021.

Source : Les Echos, mai 2021

élément décoratif turquoise

Repensez les métiers du financement multipartenaire avec KLS

Vous souhaitez échanger avec l’équipe ou obtenir 
des compléments d’information sur KLS et ses produits ?